La robe de mariée

Dans la plus pure tradition ou dans un style volontairement original, c'est le grand jour pour la mariée pour donner libre cours à ses caprices... la robe est la concrétisation d'un rêve d'enfant : s'habiller un jour en princesse, pour rien au monde il ne faut briser cette attente. La robe de mariée témoigne de la diversité des tenues en matière d'habillage féminin, elle suit la mode au même titre que le prêt à porter.
A quel moment choisir sa tenue ?
Ou acheter sa robe de mariee et quel modèle choisir ?
Quels accessoires porter le jour J ?
Mariage.fr tente de répondre à vos questions, suivez le guide...


Robe de mariée lacets

La robe de mariée

Tout d'abord, si le mariage civil n'a pas lieu le même jour que le mariage religieux, il vous faudra prévoir pour le mariage civil un tailleur ou une robe courte que vous pourez trouver assez facilement en magasin. Pour le mariage religieux, que ce soit par les coloris ou les formes choisis, la robe de la mariée se doit d'être une merveille. Sachez que de plus en plus de futures mariées se détournent des traditions en s'orientant vers des modèles sans cesse plus originaux.

Choisir sa robe est une étape très importante. Si les exemples de robes sont multiples et aussi variés dans les tons que dans les lignes, vous devrez tenir compte d'un critère, qui va sensiblement orienter votre choix : le budget dont vous disposez pour effectuer cet achat. Sachez que le prix à payer pour ce caprice varie entre 200 et ... 1500 € voire plus, et que la moyenne de la dépense s'élève à environ 450 €.

Vous avez déjà certainement une idée du style de la robe que vous désirez, en fonction du ton et du thème que vous allez donner à votre mariage. Les chaines de magasin proposent des gammes de robes généralement "jeunes et stylées", pour tous les goûts et à des prix plutôt abordables. Il vous faudra tout de même comptez environ 900 € pour une robe alliant pans d'organdi, mousseline et fleurs. Vous pouvez également oser pour une robe de mariee en papier, très raffinée, très tendance et toujours surprenante, travaillée comme une véritable robe traditionnelle.

Si vous n'habitez pas la capitale, vous pouvez vous rendre chez Complicité (60 magasins en province) qui vous proposeront une vaste gamme de robes de créateurs exclusives et très élégantes à des prix tout à fait raisonnables. Parmi les créateurs présents chez Complicité : Annie Couture, Création Bella, Lili Tulle, Mariées de Rêve, Matrimonia, Nuptialco, Olivier Freine, Alexis Mariage... Vous trouverez chez eux à coup sur la robe de vos rêves. A noter que la majorité des magasins Complicité ont été rénovés, ce qui vous permettra d'essayer votre robe dans un somptueux décor. A découvrir également les magasins de la chaine nationale "Point Mariage" qui regroupe une cinquantaine de magasins. Vous pourrez également vous rendre chez Pronuptia, avec ses 80 boutiques réparties dans toute la France et proposant un vaste choix de robes de mariées. Il y en aura donc toujours une près de chez vous ! La boutique blanche du Printemps ainsi que les Galeries Lafayette vous attendent eux aussi avec un vaste choix de robes des plus simples aux plus sophistiquées, que ce soit à Lille, Paris, Nancy ou Rennes...


Pour les budgets serrés, consolez-vous, le rêve n'est pas inaccessible : certains grands couturiers proposent le rachat de modèles de collection, portés à l'occasion de défilés. D'autres ont eut une idée vraiment originale en proposant un service de location de robes de mariés, haut de gamme. Les tarifs sont vraiment avantageux et vous éviterez la désagréable sensation de vous ruiner pour une robe que vous ne porterez jamais plus !

Dans tous les cas, privilégiez ce qui vous plaît, un modèle dans lequel vous vous sentez bien. Nous vous conseillons de rester vous-même ce jour là et de ne pas essayer de vous prendre pour quelqu'un d'autre. Choisissez également un modèle susceptible de plaire à votre mari. Nous vous recommandons également de ne pas négliger le confort de votre robe car vous allez la porter durant une journée entière et une bonne partie de la nuit. Vous pouvez vous faire accompagner par votre mère ou une amie pour le choix définitif et les différents essayages : c'est toujours pratique de recueillir un avis différent du votre sur votre future robe ! Les boutiques spécialisées pourront également vous aider dans vos recherches. Néanmoins, essayez de ne pas trop vous laisser influencée par votre entourage, soyez sûre de votre choix, il sera de toute façon le meilleur.

Les nouvelles tendances s'axent vers l'audace, les tons pastels (ivoire et gris perlé, tons poudrés, touches de doré et d'argenté) et l'apparition de tons plus marqués sur certaines robes (parme, pêche, bordeaux...). Au niveau de la coupe, les robes sont de plus en plus conçues avec des formes aériennes, légères, agrémentées de quelques couleurs et de lignes assez fluides...les matières sont naturelles. Féminité, Romantisme et légèreté sont les tendances des créateurs cette année...

N'oubliez pas qu'il est d'usage de garder le secret sur le choix de la robe vis à vis de votre futur époux. Pour celles et ceux qui respectent la tradition et les croyances des anciens, il est dit que pour un mariage heureux, le jour du mariage, la mariée doit porter 4 choses :

  • Quelque chose de neuf
  • Quelque chose de vieux
  • Quelque chose de prêté
  • Quelque chose de bleu

Par ailleurs, il nous semble aussi important de coordonner le style de votre robe avec la tenue de votre futur mari afin que règne une certaine harmonie de style entre les deux tenues. Ainsi par exemple, si votre futur mari est en habit ou en jaquette, nous vous conseillons une robe longue et blanche, en satin ou en soie, avec dentelles ou broderies.

Le blanc restera toujours à la mode, même si on voit de plus en plus lors des défilés, des robes de mariées de toutes les couleurs. Les créateurs proposent de plus en plus souvent des robes écrues ou champagne, car certaines étoffes se prêtent davantage au blanc cassé comme la soie sauvage, très prisée. Arborer de la couleur n'est plus une inconvenance aujourd'hui et les grands couturiers (Dior, Lacroix, Balmain) ont lancé le mouvement depuis quelques années.

Pourquoi ne vous offrez-vous pas un créateur ? Il vous parera d'une robe sur mesure, certes plus chère que les autres, mais aussi beaucoup plus originale, après tout le jour de votre mariage est un moment unique. Certains créateurs ont eut l'idée astucieuse de fabriquer des robes que vous pourrez porter pour d'autres occasions, la robe Stella Cadente, par exemple, se transforme aisément en robe du soir ! Sachez que si vous êtes prête à faire le pas, il vous faudra vous y prendre très tôt : six à sept mois à l'avance. Prévoyez les rendez-vous, quatre à cinq en tout. Le premier rendez-vous sera consacré à définir votre style de robe, comme en boutique. Au fil des rendez-vous, vous assisterez à la confection de la robe. Aussi, même si le dernier essayage vous permettra encore de faire des retouches, faites attention aux différences de poids pendant ces mois de préparation ! ... et pensez à garder votre ligne pour le jour J !

Les accessoires mariage

Pendant longtemps, la mode était à la robe blanche sans autre accessoire que quelques fleurs et dentelles. Avec l'arrivée des années 90, les mœurs ont évolué : Bijoux, accessoires cheveux mariée, sacs et divers ornements fleurissent sur et autour de la robe. Avant de vous lancer dans la sélection des accessoires, nous vous conseillons de demander son avis à la créatrice de votre robe de mariée. Mais si toutes les fantaisies sont permises, il s'agit d'éviter les fautes de goût. Un regard de professionnel permet souvent d'éviter les associations malheureuses. Nous vous suggérons de faire les choses dans l'ordre, ne choisissez pas vos accessoires mariage avant votre robe et votre coiffure.

Au niveau du voile mariée, il est souvent long et en tulle blanc ou ivoire. Les gants s'ils restent indémodables ne sont pas obligatoires. Ils sont longs, mi-longs avec une robe courte ou une robe bustier, ils sont courts avec une robe à manches longues, dans tous les cas ils doivent être assortis à la couleur de la robe, en dentelle, en satin ou en peau. Le collier de la marié sera quant à lui léger, plutôt discret et adapté à la robe et au décolleté, comme un fin ras du cou ou un collier monté sur un fil invisible. Vous pouvez aussi porter un bijou de famille, remis à l'occasion par votre mère ou grand-mère. Fleurs, plumes et perles fines restent aussi indémodables. Sachez que la mariée porte rarement des boucles d'oreille. Si c'est le cas, elles doivent rester discrètes, petits anneaux or ou perles de culture. Evitez de vous charger de bijoux et garder les fantaisies pour d'autres occasions.

Les créateurs de robes de mariées proposent de plus en plus de petits sacs à poignées, des pochettes et des bourses pour agrémenter la tenue. Le sac se porte dans ce cas à la même main que le bouquet. Et la marié peut le porter jusqu'à l'autel de l'église. Il doit rester discret et être coordonné aux chaussures ou à la couleur de la robe. Selon la matière, le prix du sac varie entre 50 et 500 €. A moins d'avoir "une tête à chapeaux", ne vous obstinez pas à en porter un à tout prix, ils ont tendance à écraser la silhouette et conviennent mieux aux femmes très élancées. Si vous persistez dans cette envie, demandez conseil à une chapelière. Prévoyez dans ce cas entre 70 et 450 €.

Si vous vous mariez en hiver, une étole mariée ou un châle est parfois souhaitable pour couvrir le décolleté. L'été, l'étole se porte également de plus en plus et particulièrement bien sur une robe avec des manches près du corps. Elle est alors en organza ou en soie sauvage, ivoire ou pastel. Le boléro est parfait lors de la cérémonie religieuse pour cacher un décolleté trop vaste ou une robe bustier.

Au niveau des chaussures, leur choix est véritablement lié au choix de votre robe. Si celle-ci est longue, elles doivent être assurément de la même couleur que la robe. L'escarpin blanc est le plus standardisé, avec ou sans talon. Evitez d'innover ce jour là. Quelques jours auparavant, nous vous conseillons de mettre vos chaussures aux pieds pendant quelques heures pour vous y habituer. Pour danser ou pour la fin de soirée, nous vous recommandons de prévoir une paire de chaussures plus adaptées. Quelque soit leur forme et leur matière, il est impératif de porter vos chaussures au préalable afin de les "casser" : les mettre pour la première fois le jour du mariage est risqué. A moins d'être une habituée des talons aiguilles, arrêtez votre choix sur une paire de chaussures dotée d'un talon maximum de cinq ou six centimètres. Si vous portez des tennis toute l'année, il est préférable de vous entraîner quelques jours avant la cérémonie avec vos nouvelles chaussures afin d'avoir une démarche plus élégante.

Les dessous sont l'accessoire qui a véritablement le vent en poupe ces dernières années : la mariée portera une lingerie mariage glamour alliant séduction et confort. Le soutien gorge se choisit selon la forme de la robe, comptez 30 à 60 € en moyenne pour un soutien gorge, 30 à 50 € pour les portes jarretelles et 60 à 100 € et plus pour les corsets. Ces accessoires hyper-sexy reviennent incontestablement à la mode. Les bas sont de couleur chair ou blancs, vous aurez l'occasion de les montrer si vous vous prêtez à la coutume de la jarretière mariage. Celle-ci fait partie de la tradition, mise aux enchères, elle permet d'agrémenter la corbeille des jeunes mariés.