Les fiançailles

Fêter ses fiançailles revient à la mode, mais les traditions évoluent. Doit-on organiser une réception particulière pour les fiancailles ?
A quel moment offre-t-on la bague et quelle type de bague choisir ?
Quels sont les usages à respecter pour les fiançailles ?
Peut-rompre l'engagement pris ?
Mariage.fr tente de répondre à vos questions. Suivez le guide...


Les fiancailles

Pourquoi se fiancer ?

Autrefois c'était le père du jeune homme qui présentait sa demande aux parents de la jeune fille. Aujourd'hui seules quelques grandes familles traditionnelles respectent cette coutume maintenant dépassée, et l'on voit même de plus en plus souvent la jeune femme qui fait elle même sa demande.

D'après la tradition biblique, les fiançailles contribuent à annoncer le prochain mariage. Mais c'est surtout un moment de réflexion pour les futurs époux, au cours duquel ils apprennent à mieux se connaître. Ce premier engagement leur permet de réaliser ce que sera l'engagement réel du mariage. C'est aussi l'occasion pour eux de présenter leurs familles et leurs amis respectifs, une étape qui va les préparer à passer du célibat à l'état de personne mariée.

Aujourd'hui les fiançailles ont perdu de leur cérémonial. Loin de sceller l'alliance entre deux familles, elles représentent d'avantage une marque d'amour entre deux personnes et donnent lieu à une fête intime, sans toutefois le stress du mariage ! Aujourd'hui, on peut même se fiancer... sans se marier !


Comment fêter vos fiançailles ?

Les fiançailles ne sont en aucun cas la répétition du mariage. La réception donnée à cette occasion pourra se dérouler simplement et dans l'intimité. C'est à vous de voir si vous souhaitez respecter ou non les traditions. Sachez que pour se fiancer, il n'y a pas de démarches administratives particulières à entreprendre.

Selon les usages, elles sont organisées environ un an avant le mariage chez les parents de la jeune fille. Ce sont eux qui prennent généralement en charge l'organisation de la réception et fixent la date précise, même si bien souvent tout cela se fait de concert entre les deux familles. Le fiancé pourra, s'il souhaite respecter les traditions ou tout simplement un certain savoir vivre, livrer le matin même des fiançailles, un bouquet de fleurs livraison blanches à sa future épouse... ou celle qui devrait le devenir.

Si vous êtes croyant, vous pourrez même célébrer vos fiançailles au cours d'une cérémonie religieuse. Les catholiques pourront faire bénir la bague de fiançailles par le prêtre, le plus souvent à l'occasion d'une messe qui se déroulera en famille. Vous pouvez aussi opter pour une cérémonie plus intime, en allant seuls, vous et votre futur époux, voir le prêtre qui bénira la bague. Les fiançailles sont l'occasion de présenter les deux familles l'une à l'autre si celles-ci ne se connaissent pas. Elles pourront à cette occasion commencer à parler de la préparation de l'organisation du mariage.

Avant le repas de fiançailles, il est bien sûr préférable que les deux familles se soient déjà rencontrées. Au niveau des us et coutumes, les fiançailles se déroulent habituellement au domicile des parents de la fiancée, en général le week-end. Le repas aura lieu au restaurant si les appartements des familles sont trop petits ou si l'éloignement géographique rend difficile la réunion commune. Sachez tout de même que le décor un peu impersonnel d'un restaurant risque de gâcher quelque peu l'ambiance...

Les fiançailles sont avant tout une réunion familiale qui réunit parents, frères, sœurs, parrains, marraines, grands-parents et éventuellement s'ils sont proches de vous, oncles, tantes, et cousins germains. Veillez à ce que le nombre des invités soit restreint (on invitera un plus grand nombre de personnes le jour du mariage). Vous aurez vraiment le choix... repas assis, réception autour d'un buffet... rien ne vous empêchera d'imaginer autre chose ! Vous pouvez aussi profiter d'une réunion de famille déjà programmée pour officialiser vos fiançailles, vous créerez alors la surprise... Dans certains cas aussi, les fiançailles se font à répétition, la première fois avec la famille la plus proche, c'est l'annonce officielle, la seconde avec la famille élargie et la troisième avec les amis chez le fiancé !

De plus en plus souvent, de véritables fêtes sont organisées avec 50 à 100 personnes : musique avec DJ, danse toute la nuit, cotillons sont au programme. Dans ce cas, prévoyez un budget plus réduit que pour le mariage. Et n'oubliez pas l'essentiel, l'ambiance doit être décontractée. Le jour de vos fiançailles, offrez un repas raffiné mais veillez à ce qu'il n'éclipse pas celui de votre mariage.

Si vous souhaitez respecter la tradition, vous pourrez recevoir vos invités sur une table recouverte d'une nappe blanche pas cher, recouverte d'un chemin de table en dentelle. Vous pourrez également sortir l'argenterie, les verres en cristal, et la fine porcelaine. Au dessert, vous pourrez porter un toast aux jeunes fiancées. Vous pourrez également suivre un plan de table précis : au centre seront placés le père et la mère de la fiancée, en face l'un de l'autre. A leur droite et à leur gauche (aux places d'honneur), s'assoiront les parents et grands-parents du jeune homme. Les fiancés seront placés en bout de table, côte à côte, pourquoi pas sur des chaise recouvertes de housses de chaise mariage. Selon l'usage, ils ne seront pas séparés à table jusqu'à leur premier anniversaire de mariage. Les autres invités seront placés en fonction de leur age et de leurs affinités, en s'assurant que vous avez bien mélangé les membres des deux familles. Nous conseillons aux fiancés de s'abstenir de tête-à-tête prolongés, en ce jour particulier, ils se doivent priorité à leurs invités.

Un second repas pourra être organisé dans la famille du futur fiancé, mais ceci n'a rien d'obligatoire. Comme, il n'y a pas de rite particulier, vous pourrez faire suivre le déjeuner par un goûter champêtre, une garden-party, un barbecue... Si les parents sont séparés, il vous faudra bien veiller à ce qu'aucune gêne ou tension ne puisse intervenir entre les différents protagonistes. Surtout n'hésitez pas à être imaginatif !


L'annonce des fiançailles

Une fois la date de vos fiançailles retenue, l'invitation pourra être lancée soit par écrit à l'aide de faire-part, soit par téléphone. Les faire-part et cartes d'invitation sont de plus en plus utilisés pour ce genre d'occasion et pour marquer l'évènement, surtout si vous invitez beaucoup de monde. Pour annoncer votre mariage, et dans le cas où vos familles auraient beaucoup de relations, vous pourrez passer aussi quelques lignes dans un journal local ou national (les deux familles se partageront alors les frais).

Les fiançailles officialisées, des cartes d'inviation ou des faire-part seront adressés aux proches annonçant la nouvelle au moins un mois et demi à deux mois avant l'évènement. Vous pouvez sélectionner et acheter sur notre site nos cartes d'invitation et faire-part à des prix particulièrement attrayants. Et n'oubliez pas, tous les textes de nos faire-part et cartes étant personnalisables, vous pourrez aisément changer votre texte à votre guise sans supplément de prix et le remplacer par un texte d'inviation à vos fiancailles.


Les tenues vestimentaires, les fleurs, les cadeaux...

En ce qui concerne les tenues vestimentaires, vous aurez le choix... entre décontraction et tradition... à vous de voir... Si vous souhaitez respecter la tradition, pour le déjeuner de fiançailles, préférez la robe ou le tailleur au pantalon, pour un dîner, une robe sera appréciée. Pour une soirée, un vêtement chic. Même chose pour le jeune homme. Le jean est bien entendu déconseillé.

Enfin, la tradition veut que les invités offrent à la mariée des fleurs, aux tons pastel, auxquelles seront joints sur une carte, leurs vœux de bonheur. Cependant, rien n'oblige les invités à faire un cadeau.


Comment rompre les fiançailles ?

Sur ce sujet délicat, sachez qu'il vaut mieux rompre ses fiançailles quand il est encore temps, même si la démarche est douloureuse, plutôt que de se marier et de divorcer quelques années après... D'autant plus que les fiançailles ne sont pas un engagement juridique. Concernant la restitution de la bague, des règles ont été fixées par les bons usages et le bon sens... mais aussi par les tribunaux.

S'il s'agit d'un bijou de famille, vous devrez obligatoirement le rendre. Par contre si la bague a été achetée pour vous, vous pourrez la garder. Sur un plan juridique, la personne éconduite pourra demander si elle le souhaite aux juges une réparation financière à condition de prouver qu'une faute a été commise. Le mieux est de trouver un terrain d'entente entre les deux familles. Celles-ci auront la possibilité de faire paraître une annonce indiquant que le mariage est reporté à une date ultérieure. Les cadeaux pourront également être rendus, le cas échéant, à leurs donateurs.

  • IDEES SHOPPING :